fbpx
Sélectionner une page

E-Tourisme : comment la réalité virtuelle a transformé notre façon de voyager5 min de lecture

Déc 7, 2018 | Lifestyle | 0 commentaires

Avez-vous déjà rêvé de vous téléporter d’un claquement de doigts à Bali, aux Seychelles ou autres destinations tout aussi paradisiaques ? La réalité virtuelle rend désormais l’expérience (presque) possible ! Démocratisée en 2016, cette technologie – appelée également VR pour Virtual Reality – plonge son utilisateur dans une dimension numérisée et artificielle. L’immersion est totale : équipé d’un casque de VR, le spectateur explore le monde sans même quitter le confort de son canapé. Ainsi, de nombreux acteurs du secteur du tourisme proposent désormais à leurs clients cette technologie immersive afin de les convaincre à sauter le pas.

S’immerger dans son voyage avant même de sauter dans l’avion

Les acteurs du tourisme ont rapidement compris que la réalité virtuelle pouvait sublimer le parcours et l’expérience utilisateurs de ses clients. En effet, à l’heure où le tourisme devient « expérientiel », l’immersion interactive devient un véritable moteur dans le parcours d’achat du client.

La réalité virtuelle doit être une ouverture, une invitation aux voyage. Elle est une évolution technologique pouvant améliorer la prise d’information et le choix du voyageur ”, exprime Alain Capestan, PDG de comptoir voyages.

Aujourd’hui, la plupart des dispositifs de réalité virtuelle sont des casques de visualisation qui trompent notre cerveau en lui faisant croire qu’il évolue dans un nouvel environnement. Il s’agit en fait d’un environnement virtuel à taille réelle sans la démarcation obtenue avec un écran de télévision ou d’ordinateur. Et pour tout ceux qui ne sont pas encore munis de casque de VR, certaines entreprises comme Roundme ont créé des applications mobiles proposant elles aussi des immersions à 360°.

Ainsi, visiter les pyramides de Gizeh, réaliser un safari au Kenya ou encore déambuler parmi les gratte-ciel new-yorkais, sans quitter son salon est désormais chose possible.

Un levier pour l’expérience client

Premier constat : la réalité virtuelle est utilisée dans un objectif de séduction (déclencher une envie) et d’engagement (activer le désir et le transformer en mouvement concret). Elle est utilisée lors de chaque étape du voyage, et ce de la recherche d’inspiration à la phase d’achat.

Les agences de voyages y voient là une belle opportunité d’inspirer les clients et de leur donner le déclic pour une destination à laquelle ils n’auraient même pas pensé. C’est le cas pour Thomas Cook, dont les agences se sont équipées de la technologie Oculus Rift, un casque de réalité virtuelle.

Les agences du Club Med ont, quant à elles, été dotées de casques de réalité virtuelle dès 2016. L’objectif ? Aider ses clients à s’immerger pour s’imaginer à des kilomètres de là, les pieds dans le sable. Vivre cette expérience inédite a considérablement aidé à accroître les ventes du géant du voyage.

Les innovations qui font la différence sont les innovations utiles, celles qui facilitent la vie des gens et qui procurent des émotions”, explique Julien Lebreton, Directeur communication & contenus International du Club Med.

D’autres acteurs, comme Discovery Communications, ont surfé sur la vague de la réalité virtuelle pour créer de nouveaux contenus divertissants. C’est ainsi que la chaîne TV Discovery VR est née. Se balader en montagne, plonger au fin fond de l’océan ou découvrir le Grand Canyon n’a jamais été aussi simple !

En parallèle, on observe également une présence de la VR de plus en plus répandue durant le voyage en lui même dans un but de divertir le client.

La protection de l’écosystème

La VR n’est pas seulement utile au Marketing, elle sert également à la conservation de patrimoine culturels mondiaux.

Malheureusement, de plus en plus de sites historiques sont difficilement accessibles pour des raisons de sécurité. Généralement en cause, les dégradations liées au temps, au changement climatique, mais aussi à la destruction de certains sites par le pillage et le terrorisme. Ces dégradations affaiblissent parfois très fortement l’économie du pays.

D’autres sites touristiques voient leur écosystème menacé par l’afflux de touristes, notamment Venise ou bien les îles Galapagos, toutes deux victimes de leur succès.

C’est là où la réalité virtuelle rentre en jeu : en permettant à ses consommateurs d’accéder à ces sites touristiques de façon virtuelle, sans danger pour eux et sans compromettre l’écosystème des lieux.

Un moyen efficace pour éveiller les consciences en matière de protection environnementale et architecturale !

Les experts estiment que le marché de la réalité virtuelle pourrait s’élever à près de 90 milliards d’euros d’ici cinq ans. Pour autant, si la réalité virtuelle est un moyen formidable de découvrir de nouveaux lieux, tout le monde s’accordera sur le fait qu’elle ne se substituera jamais à l’authenticité du voyage. Que cela soit pour promouvoir ou enrichir l’expérience client, la VR a encore de beaux jours devant elle. A quand l’agence de voyage de demain totalement online et numérique ?

Laurianne

Laurianne

Marketeur Digital chez Leavy.co
« Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n’a pas encore fait. » - Loïck Peyron.

Passionnée de voyages, Laurianne a déjà exploré plus d'une dizaine de pays dans le monde. Ses grands plaisirs ? Découvrir des pépites architecturales et déguster les trésors culinaires des pays qu'elle visite.
Laurianne

On a échangé nos weekends !

Vous êtes d'humeur...

Comment devenir digital nomad : les clés pour se lancer

  Le mode de vie...

6 spots européens les plus spooky où fêter Halloween cette année

La fête la plus...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 Avenue Daumesnil
75012
Paris

Lundi au Samedi de 9h à 23h

Tel : 01 82 83 60 09

Mail : team@leavy.co