fbpx
Sélectionner une page

Comment devenir digital nomad : les clés pour se lancer5 min de lecture

Déc 12, 2018 | How to | 0 commentaires

 

Le mode de vie des digital nomads intrigue de plus en plus. Selon un sondage réalisé en 2018 par OpinionWay pour Nomad Education et 20 Minutes, 75% des jeunes de 18-30 ans rêvent en effet de s’expatrier pour démarrer de nouvelles aventures professionnelles. Cependant, si l’expatriation intrigue, de nombreux facteurs doivent être pris en compte avant le grand départ : quid des opportunités professionnelles dans le pays d’accueil ? Des moeurs et coutumes locales, de la gastronomie, des assurances auxquelles souscrire, des lieux de co-working ?

S’aménager un espace de travail

En tant que digital nomad, il est nécessaire de sélectionner un logement qui vous permettra de travailler dans de bonnes conditions. Exit les auberges de jeunesse ou le couchsurfing, il faut privilégier des endroits calmes : idéalement avec un bureau à disposition et une connexion wifi qui ne vous fera pas défaut. En bref, un endroit propice à la concentration.

L’astuce de Leavy : si vous optez pour une auberge de jeunesse dans le but de réaliser des économies, alors mettez-vous en quête d’un espace de co-working. Les grandes villes en regorgent.

 

Une organisation millimétrée

Allier voyage et travail n’est pas chose aisée. Il ne faudrait pas que l’aventure se transforme en vacances prolongées !

Ainsi, instaurer une routine, établir un calendrier et se tenir à des plages horaires de travail bien définies sont des incontournables à respecter.

Par exemple, vous pouvez préparer des “to do” à la main ou vous servir d’app telle qu’EverNote – disponible sur ordinateur, mobile et tablette.

L’astuce de Leavy : si vous êtes en Asie, travaillez pendant l’après-midi pour être connecté en même temps que vos clients. À l’inverse, privilégiez les heures de travail en matinée si vous vous situez à l’ouest du globe (Etats-Unis, Amérique latine)

 

Faites de votre connexion internet, votre oxygène

Vous souhaitez profiter de votre nouvelle vie de digital nomad pour découvrir le monde ? Excellente initiative, mais gardez en mémoire qu’en fonction de votre métier, la qualité de la connexion internet est un élément primordial à considérer lorsque vous sélectionnez votre destination. C’est notamment le cas si vous exercez un métier du web (community manager, développeur, webmarketeur, etc.). De fait, évitez le Laos ou encore l’Amérique du Sud, où la connexion internet n’est pas tout le temps fiable.

Vous pouvez également acheter une clé 4g ou un forfait téléphonique compatible avec votre pays d’accueil. Attention toutefois aux potentiels frais supplémentaires !

L’astuce de Leavy : téléchargez l’app “Wifi Map”. Cette app communautaire répertorie les réseaux wifi du monde entier ainsi que leurs mots de passe. Une véritable mine d’or pour les digital nomads, d’autant que l’app est totalement gratuite !

 

Minimiser les risques

Le saut dans l’inconnu vous effraie ? Commencez à créer et développer votre entreprise ou votre activité bien avant votre départ !  Que vous soyez en fin d’études ou sur le point de poser votre démission, vous lancer en amont vous permettra de générer suffisamment de revenus pour vivre dès le début de votre nouvelle activité.

L’astuce de Leavy : si vous manquez de temps en parallèle de votre travail pour lancer votre activité, sachez qu’il est possible de demander à votre entreprise un congé ou un temps partiel pour création d’entreprise. Ce petit coup de pouce vous permettra de toucher votre salaire pendant encore un an.

 

Assurez-vous

Que ce soit dans le cadre d’un congé sabbatique ou d’une démission, sachez que vous bénéficiez des droits d’assurance-maladie pendant 1 an partout en Europe.

Les choses se compliquent si vous quittez le territoire européen. Sachez néanmoins que votre carte bancaire vous permet également de bénéficier d’une assurance pour vos voyages à l’étranger pour une durée de 3 mois.

Nous vous conseillons de ne pas faire l’impasse sur votre assurance. En cas  de problèmes, les frais médicaux à l’étranger peuvent vite atteindre des sommes astronomiques ! A titre indicatif, un rapatriement d’urgence vous coûtera au minimum 50 000€.

L’astuce de Leavy : consulter les comparatifs d’assurance voyage avant de faire votre choix.

 

Tenez à jour vos vaccins

Autre point important, il est crucial de vous renseigner sur les vaccins à effectuer en fonction de votre pays de destination en amont de votre départ (au moins 2 mois avant). Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant ou bien un centre de vaccinations.

Si vous décollez pour le Brésil, par exemple, faites-vous vacciner contre la fièvre jaune. Si vous allez en Thaïlande, optez pour un vaccin pour l’hépatite A.

L’astuce de Leavy : Rendez-vous sur le site de l’institut pasteur, ou sur diplomatie.gouv pour connaître les vaccins nécessaires pour votre séjour à l’étranger en fonction de votre destination.

 

Concentrez-vous sur l’essentiel

Il s’agit d’un point crucial pour toute personne souhaitant devenir digital nomad :  se débarrasser du superflu pour se recentrer sur l’essentiel.

 Vous ne pourrez en effet pas amener avec vous l’ensemble de vos affaires. Profitez-en pour réaliser un grand nettoyage et jeter – ou mieux, donner ! – vos affaires inutiles avant le grand départ.

L’intérêt ? Prendre conscience de ce qui est important et être davantage efficace et organisé dans ce que vous entreprenez.

L’astuce de Leavy : Que faire de vos documents importants ou des objets de valeur que vous ne pouvez pas emmener en voyage ? Si votre famille ou vos amis n’ont pas la possibilité de stocker vos affaires chez vous, vous pouvez louer un coffre-fort au mois. La majorité des banques le proposent.

La vie de digital nomad inspire, fait rêver, mais nécessite  une organisation en amont et une intégration dans son quotidien d’habitudes indispensables. Si vous souhaitez vous renseigner d’avantage sur ce style de vie, rendez-vous sur notre article de blog dédié au digital nomad !

 

 

Laurianne

Laurianne

Marketeur Digital chez Leavy.co
« Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n’a pas encore fait. » - Loïck Peyron.

Passionnée de voyages, Laurianne a déjà exploré plus d'une dizaine de pays dans le monde. Ses grands plaisirs ? Découvrir des pépites architecturales et déguster les trésors culinaires des pays qu'elle visite.
Laurianne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 Avenue Daumesnil
75012
Paris

Lundi au Samedi de 9h à 23h

Tel : 01 82 83 60 09

Mail : team@leavy.co